Messages


Transmis à travers Ronna Herman

Maîtres bien-aimés, quand bien même que cela n’apparaisse peut-être pas de votre poste d’observation, des choses merveilleuses se passent partout dans ce Sous Univers. Désormais, nombre d’entre vous sont conscients que votre galaxie, et particulièrement votre petite planète, sont le point focal de ces événements importants. Avant que votre planète ne soit créée, il a été décrété qu’elle deviendrait le Point Zéro ou le siège central d’une nouvelle tentative créative, pour atteindre cet objectif le Domaine Angélique, les Dieux Co-créateurs, les Grands Etres de Lumière et les Semences d’Etoiles venant de partout dans l’Omnivers enverraient des Fragments de leur Essence à la Terre, et de ce fait, ils apporteraient leur Lumière, leur sagesse et leur désir d’aider à l’accomplissement du Grand Plan du Créateur.

Dans une certaine mesure, la conscience au niveau de l’Ame de toute l’humanité et celle de la Terre tendent vers l’intérieur et vers le haut pour se connecter à notre Dieu Père / Mère, tandis que le Créateur Suprême ouvre le passage à partir du noyau de Son Etre partout dans les Multi-Univers – les Grands Soleils Centraux, les Multi-Dimensions et les nombreux domaines de Création, afin d’incorporer et de moissonner la beauté et la magnificence de ce qui est été forgé par nous tous au nom de notre Créateur Omnipotent. Ceux d’entre vous qui sont fermement sur le Chemin de la conscience spirituelle en expansion réalisent qu’ils vivent des temps uniques et sans précédent.

Des Grands Etres de Lumière qui n’avaient jamais auparavant quitté leur lieu de vie au sein du Grand Soleil Central de leur Univers ont été d’accord pour le faire et pour se Fragmenter en Etincelles moindres de Lumière Divine, afin d’apporter leur rayonnement, leur amour et leur sagesse à la planète Terre. Le Bien-Aimé nommé Jésus / Yeshua / Jeshua, les Grands Kumaras, les Bouddhas, le Seigneur Melchizedek, Rama et Krishna plus le rayonnant et puissant Royaume Angélique, pour n’en nommer que quelques-uns, sont venus de leurs Univers éloignés créés longtemps avant que ce jeune Univers n’arrive à l’existence. Nous, du domaine archangélique, avons pris naissance dans le vague passé ancien de l’Omnivers, ainsi que l’ont fait de nombreux Maîtres Ascensionnés et Avatars avec lesquels vous êtes familiers, et nous vous assurons que beaucoup d’entre vous qui sont sur le Chemin avancé de l’Ascension sont aussi nés à leur conscience individualisée dans d’autres Univers.

Le Plan Divin a été mis au point et le travail de base a été élaboré il y a longtemps pour ce qui se déroule sur Terre en ce moment. Ces Grands Etres sont descendus dans les Dimensions inférieures – afin d’élire domicile à l’intérieur des brillantes Cités de Lumière situées partout dans la Sixième Dimension – de sorte qu’ils puissent aider l’humanité à arpenter avec succès les cycles multiples de l’éveil de masse / de l’Ascension de masse pour revenir dans les domaines de l’allégement et de l’éclairement. En plus, l’Essence Divine de la Terre a été encodée avec les Atomes Semences de Mémoires de Feu Blanc, les clés et les codes, qui activeraient Son propre éveil et accéléreraient aussi le processus d’éveil au sein de l’humanité en plus.

Nous n’aimons pas focaliser l’attention sur nous-mêmes, car notre plus grande joie et notre mission sont de servir le Créateur et ceux qui sont sous notre tutelle et nous n’avons ni le besoin ni le désir d’être reconnus. Cependant, c’est nécessaire afin que vous puissiez comprendre pleinement votre mission sur Terre et comme nous avons toujours été étroitement connectés avec vous.

Le bien-aimé Jésus / Jeshua est venu sur Terre il y a plus de deux mille ans et accompagné de l’Archange Uriel et de Dame Grâce (Lady Grace), il a ancré les vertus, les aspects et les qualités du Sixième Rayon de dévotion, pardon, miséricorde, grâce, nourriture spirituel et foi en Dieu. Il a été donné l’honneur à la charmante Dame Marie (Lady Mary), l’Archange féminin du Cinquième Rayon, qui, accompagnée de l’Archange Raphaël, rayonne les qualités de reddition, d’altruisme, de consécration et de guérison, de mettre au monde l’Etre Christique nommé Jésus / Yeshua / Jeshua. Cependant, Marie a été choisie pour une tâche et une occasion de servir le Créateur et l’humanité encore plus importante. Elle a apporté et ancré sur Terre les vertus de la Déesse dans sa mesure la plus grande possible, de sorte que le processus d’équilibration des qualités masculines et féminines du Créateur sur Terre puisse une fois encore prendre place.

Beaucoup d’entre vous sont familiers avec ce qui est appelé les lignes Michaël /Marie (Michael / Mary Lines) en Angleterre. Il y a des « Ley Lines » qui traversent les Iles Britanniques, l’Allemagne, la France et beaucoup d’autres régions d’Europe moins connues et qui s’étendent autour du monde. Nous souhaitons vous donner une compréhension plus grande du « Grand Plan » et de ce que sont devenus certains des mythes et miracles de votre histoire. Il y a des milliers d’années selon le temps terrestre, Dame Marie, représentant les courants électromagnétiques cristallins récepteurs / négatifs ou féminins et moi, Michaël, rayonnant les courants électromagnétiques positifs ou masculins, nous avons entrepris d’infuser les Ley Lines de la Terre avec les courants nécessaires pour reconstruire le système de grille éthérique d’or équilibré et harmonieux de la Terre. Des Baguettes de Puissance, des colonnes de Lumière d’Ascension ou des vortex ont été installés en des points importants autour de la Terre. Les sites sacrés, les formations naturelles qui sont devenus des lieux de dévotion, de même de grandes églises et de grands temples, ont tous été construits le long de ces Ley Lines et points de puissance.

Tout au long de vos nombreuses vies sur Terre, vous avez été attirés vers ces lieux, encore et encore, afin de recevoir la nourriture spirituelle mais il s’est passé beaucoup plus que vous ne le réalisez. Chacun d’entre vous, soit grâce à sa présence physique ou lors de ses séjours nocturnes dans l’éthérique, a non seulement reçu l’énergie harmonieuse et les encodages de ces lieux spirituellement magnétisés, mais a aussi aidé à les activer et à étendre ces courants de Lumière autour de la Terre. Vous êtes devenus et un expéditeur et un receveur de la Lumière de Dieu, à partir de la Terre en bas et à partir des cieux en haut. L’Ame de la Terre et la conscience au niveau de la Sur Ame de l’humanité s’accordent de nouveau l’une avec l’autre.

J’ai été appelé le « le gardien surveillant de l’humanité » et il est temps pour vous de comprendre que la bien-aimée Dame Marie est l’aspect féminin de la Déesse, qu’elle est assignée à la surveillance du séjour et de la descente de l’humanité partout dans cet univers aussi. Cela a été notre plus grand honneur et privilège d’être avec vous – vous guidant, gardant et dirigeant à chaque étape le long du chemin pendant les éternités de temps – alors que vous avez avancé dans le voyage pour effectuer tâche qui vous a été assignée de co-création de mondes et de choses merveilleuses sans fin.

L’Essence du Créateur accompagnée du souvenir de nous venant ensemble et vous Inondant de Lumière venant d’en haut avec notre Essence individualisée et notre amour a été enfoncé profondément à l’intérieur de votre Ame et de votre mémoire, de sorte que, quand bien même serait-il possible que vous l’ayez consciemment oublié, vous ne pourriez jamais oublier dans la mémoire de votre Soi Ame.

Le Roi Arthur, la Dame du Lac, Jeanne d’Arc et de nombreux personnages historiques, mythiques, ont chacun apporté une quantité extraordinaire de l’Essence de Dame Marie et de mon Essence afin de les infuser à l’intérieur de la conscience de la Terre et dans les cœurs de l’humanité. C’est pourquoi ces mythes ne vieillissent jamais et pourquoi ils sont restés proches et chers à vos cœurs. Ils font remonter les souvenirs du temps où nous étions ensemble dans les domaines supérieurs, avant que votre mission dans les mondes de la densité ne commence. Vous êtes en train de vous rappeler notre connexion proche et Divine et être réunis dans l’esprit et le cœur est un moment le plus joyeux et le plus gratifiant pour nous tous.

Afin de vous donner une compréhension plus grande de ce qui se déroule sur Terre et de combien le plan du Créateur a été et est parfait, nous retournerons dans votre histoire à approximativement 5000 ans avant Jésus-Christ selon votre mesure du temps au moment où l’Avatar Rama est venu sur Terre. L’Etre Christique sous forme humaine appelée Rama qui a apporté sur Terre les attributs, vertus et qualités du Créateur pour cette ère, a été Guidé en étant Inondé de Lumière venant d’en haut de mon Essence portant le Premier Rayon de Volonté Divine. Beaucoup d’entre vous appartiennent à ma lignée et portent l’Essence des anges à l’intérieur de leur ADN et de leur Ame. La différence est que Rama a apporté la plus grande infusion de mon Essence jamais apportée sur Terre afin de poser les fondations de l’avenir, ce moment que nous vivons présentement. Avec chaque Avatar, l’amour du Créateur a toujours eu pour objectif majeur de Guider en Inondant de Lumière venant d’en haut ; cependant, chacun apporte des enseignements différents, ceux qui sont le mieux adaptés au moment et au niveau actuel de conscience de l’humanité.

Suivant Rama, ce fut Krishna puis Gautam Siddhartha, le Bouddha et de nombreux autres Avatars. L’Archange Marie, en tant que porteur de l’énergie de la Déesse ou de l’aspect féminin du Créateur a joué un important rôle dans les vies de ces grands Avatars. Dans la vie de Rama, sa femme Sita, a été Guidée en étant Inondée de Lumière venant d’en haut par l’Essence de Marie. Dans la vie de Krishna, ce fut un ami et compagnon spirituel dépourvu de désir physique. Naturellement, le rôle le plus connu de Marie a été d’être la mère et le mentor de Jeshua. Elle est restée à l’arrière-plan pendant tous ces milliers d’années, mais son grand amour et sa dévotion pour le Créateur et l’humanité ont toujours été une force majeure sur Terre et dans les domaines supérieurs.

Beaucoup d’autres grands êtres de Lumière sont venus sur Terre au cours des âges, Lao-Tzu, Confucius, Abraham, Moïse et Mahomet, pour n’en nommer que quelques-uns. La bien-aimée Kuan Yin était Guidée en étant Inondée de Lumière venant d’en haut avec l’Essence de Dame Marie et a apporté les qualités de compassion, justice et guérison sur Terre. Vous êtes ou vous devriez être familiers avec ces grands Etres, car ils ont représenté des aspects particuliers, des facettes et vertus particulières du Créateur et joué des rôles importants sur Terre en tant que représentants du Créateur.

Ce qui n’est pas largement compris, c’est que le domaine archangélique a aussi joué une part importante dans cette histoire Divine de la descente dans les mondes de la forme matérielle. Au long des âges, chaque archange a eu une part prédominante en ancrant et rayonnant des aspects, attributs, qualités et vertus spécifiques du Créateur. Ils ont été accordés à ces grands Avatars et ont été en communication avec eux et ils ont Guidés en Inondant de Lumière venant en haut ces merveilleux Etres avec leur propre rayonnement et vertus. Les Avatars sont la représentation humaine, physique, du Créateur pour une période particulière de temps et les Etres archangéliques sont leur connexion spirituelle avec notre Dieu Père / Mère, connexion qui les Guide en les Inondant de Lumière venant d’en haut.

Ce moment unique n’a jamais été vécu auparavant sur Terre et même s’il y a actuellement de nombreux puissants Avatars et Maîtres Ascensionnés sur Terre, il n’y aura pas un seul un grand Avatar envoyé sur Terre pour Inonder de Lumière, guider et inspirer l’humanité. Chacun d’entre vous a le potentiel pour devenir un Maître Ascensionné pour ce temps glorieux à venir. Nous vous avons fait une promesse d’or, et cette promesse stipule que qu’importe la quantité, grande ou petite, de Lumière Christique ou d’Essence de votre Soi Divin que vous apportez avec vous à la naissance, vous avez le potentiel pour attirer à vous toute la magnificence de vos Rayons Divins et de votre Présence JE SUIS. C’est en cela que consiste l’Ascension, revenir à l’équilibre et à l’harmonie au sein de vos corps physique, mental, émotionnel et éthérique, de sorte que, une fois encore, l’Esprit puisse descendre et prendre le contrôle. Cependant, vous devez vous rappeler, que vous devez utiliser tout ce que vous attirez à vous pour le plus grand bien de tous et puis bien-aimés, il vous sera donné encore davantage.

Bien aimés, mon épée embrasée de Lumière a été façonnée par la pensée et l’énergie de mon être le plus intérieur et infusée avec les énergies dynamiques du Premier Rayon de Volonté Divine du Créateur. C’est une épée de rédemption, une épée d’espoir, une épée de liberté, un don que je vous offre pour sectionner les chaînes de vos propres créations erronées et pour vous libérer des liens de l’illusion de la Troisième / Quatrième dimension. Nous vous demandons d’accepter et d’utiliser l’admirable pouvoir qui impose le respect du Premier Rayon de Volonté et de Puissance Divines et les Particules Adamantines de Lumière du Créateur pour créer de nouveau en harmonie avec la Volonté Divine du Créateur. Nous vous implorons, une fois encore, de revendiquer votre Droit Divin en tant que cocréateur sous la direction de notre Dieu Père / Mère.

 

Le calice que nous vous offrons maintenant en ces moments importants de grands changements est rempli de l’Elixir d’Amour de / Lumière, de la Dodécuple Flamme(dodéca = douze) de notre Dieu Père /Mère. Il contient le Feu Cosmique de la nouvelle création qui sera utilisé pour modeler la nouvelle Galaxie d’Or et pour l’expansion de cet univers à l’extérieur dans le vide. Buvez jusqu’à la lie, mes amis bien-aimés et fidèles, car vous êtes les Semences d’Etoiles du futur. Nous vous entourons et vous enveloppons dans notre champ aurique d’amour et de protection. JE SUIS l’Archange Michaël.




Date limite : 2019 – Les Révélations du Médium Chico Xavier

Les révélations du grand médium brésilien Chico Xavier, met en scène la totalité des défis que nous avons à gérer en cette période mouvementée où s’affrontent deux forces contradictoires, aux portes de la date limite qui nous est impartie. Chico Xavier nous instruit des dangers que constituent l’énergie nucléaire pour toute la galaxie et il affirme : « les alliés de l’humanité veillent à ce que les humains ne puissent détruire l’équilibre galactique » …

Car c’est bien de cela qu’il s’agit aujourd’hui plus que jamais, quand nous savons qu’il nous reste moins de quatre ans pour établir un monde de paix, et que nous voyons comment Obama veut précipiter la course au nucléaire menée par l’Iran.

Pourquoi cet empressement ? Pourquoi se dépêcher de doter d’une force nucléaire, un état qui oeuvre à la déstabilisation du monde ? Posez-vous la question, car il existe dans cette galaxie des factions venant d’une autre dimension, qui se sont introduites sur notre planète, et désirent nous maintenir dans un état de quarantaine qui sert leurs intérêts…

Les experts en ufologie affirment que, après l’explosion des bombes sur Hiroshima et Nagasaki, il a été remarqué une augmentation significative dans le nombre d’observations d’OVNIs dans le monde entier.

Un peu plus de deux décennies plus tard, le médium brésilien Chico Xavier a confié à ses collaborateurs les plus proches que lors de l’arrivée de l’homme sur la Lune le 20 Juillet 1969, une réunion a eu lieu avec les puissances célestes de notre système solaire, pour vérifier les progrès de la société terrestre.

Ils ont donc décidé de donner une période de 50 ans à l’humanité, pour évoluer moralement et coexister pacifiquement, sans provoquer une troisième guerre mondiale.

Si l’humanité ainsi coexistait jusqu’à la Date Limite, elle serait à partir de là prête à entrer dans une nouvelle ère de son existence, et des actions magnifiques seraient vérifiées partout, y compris nos frères venus d’autres planètes qui seraient expressément autorisés à se présenter publiquement et officiellement aux habitants de la Terre.

Chico1 Xavier, (2 avril 1910 – 30 juin 2002 ) est le médium brésilien le plus célèbre et le plus prolifique du XXe siècle. Sous l’influence des « Esprits », il produisit plus de quatre cent livres de sagesse et de spiritualité, dont une centaine édités dans plusieurs langues. Il popularisa grandement la doctrine spirite au Brésil.

Chico Xavier reçu d’innombrables hommages tant du peuple que des organismes publics. En 1981, le Brésil proposa officiellement Chico Xavier comme candidat au Prix Nobel de la paix. En 2000, il fut élu le « Minéro du XXe siècle », à la suite d’un sondage auprès de la population de l’état fédéré brésilien où il résidait.

Après sa mort, les députés de l’assemblée nationale brésilienne ont officiellement reconnu son rôle dans le développement spirituel du pays.

source:http://www.elishean.fr/



Quelque chose d’extraordinaire se passe dans le monde !

 

La plupart des gens n’ont pas encore réalisé que quelque chose d’extraordinaire se produit en ce moment. Il y a quelque mois, je me suis libéré des standards de la société. J’ai du casser mes chaines de peur qui me bloquaient à l’intérieur du système. 

Depuis, je vois le monde d’une perspective différente: Tout se passe à travers le changement et la plupart d’entre nous n’en sont pas conscient. Comment le monde change? Voici huit raisons qui montrent que ce monde est en changement.

1. Nul ne peut continuer avec le modèle actuel de l’emploi.

Nous atteignons nos limites. Les gens travaillant dans des grandes entreprises ne supportent plus leur emploi. Le manque de but frappe à votre porte depuis l’intérieur comme un cris de désespoir.

Les gens veulent abandonner, ils veulent tout laisser tomber. Jetez un œil sur le fait que beaucoup de gens partent en congés sabbatiques, les gens souffrant de dépression liés au travail, les personnes en burnout.

2. Le modèle d’esprit d’entreprise est également en train de changer.

Ces dernières années, avec l’explosion des startups, des milliers d’entrepreneurs changèrent leur  garage en bureau pour donner vie à leurs idées à millions de dollars. Le tourbillon de l’esprit d’entreprise d’obtenir un financement était comme gagner la Coupe du Monde ou le Super Bowl.

Que se passe-t-il une fois que vous êtes financés ?

Vous redevenez un simple employé. Vous travaillez avec des gens qui ne partagent pas votre rêve, qui ne sont pas en accord avec vos propos, et bientôt vous n’aurez d’yeux que pour l’argent. La finance finit par devenir le moteur principal de l’entreprise.

Les gens en souffrent. D’excellentes startups ont fini par couler car un modèle basé sur le gain d’argent est infini.

Nous avons besoin de tenter un nouveau modèle. Beaucoup de gens le font déjà très bien.

3. La hausse de la collaboration.

Beaucoup de gens ont compris que cela n’a pas de sens de s’aventurer en solitaire. Et beaucoup se sont éveillé du modèle de mentalité folle de « chacun pour soi ».

Arrêtez tout, faites un pas en arrière, et réfléchissez. N’est-ce pas absurde que nous, 7 milliard d’humains habitants la même planète, avons grandi plus espacé les uns des autres ? Quel sens cela a-t-il de tourner le dos sur les milliers, peut-être millions de personnes autour de vous habitant la même ville ? Chaque fois que j’y pense, j’ai un coup de cafard.

Heureusement, les choses changent. Partages, concepts de collaboration de l’économie sont mise en œuvre et pointent vers une nouvelle direction. Le sens de la collaboration, du partage, de l’aide et de la convivialité.

C’est magnifique à voir. Ça me touche.

4. Nous comprenons enfin ce que l’Internet est.

L’Internet est un chose incroyablement spectaculaire, et seulement maintenant — après tant d’années — nous comprenons son pouvoir. Avec Internet, le monde est ouvert, les barrières tombent, la séparation se termine, l’unité démarre, la collaboration explose, l’aide apparaît.

Certains pays ont vu les vraies révolutions qui ont utilisé l’Internet comme principal catalyseur, le printemps arabe par exemple. Au Brésil, nous commençons tout juste à faire un meilleur usage de cet outil incroyable.

Internet met à bas le contrôle de masse. Les grands groupes médiatiques qui contrôlent l’actualité et publient ce qu’ils veulent que nous lisons ne sont plus les seules sources d’information. Vous avez accès à ce que vous voulez. Vous vous attachez aux personnes que vous voulez. Vous explorez partout ou vous voulez.

Avec l’avènement de l’Internet, le petit n’est plus sans voix. L’anonyme devient reconnu. Le monde se rassemble. Et puis, le système peut tomber.

5. La chute de la consommation exagérée.

Depuis trop longtemps, nous avons été manipulé à consommer tout ce qu’il nous était possible, d’acheter chaque produit récent: la nouvelle voiture, le dernier iPhone, beaucoup de vêtements, de chaussures… Plus ou moins tout ce que nous pouvons acquérir.

Aller à l’encontre de la foule, beaucoup de gens ont compris que c’était le chemin à prendre. Faible consumérisme, autosuffisance de la nourriture sont quelque types d’actions qui sont entreprises pendant que nous parlons, soulignant la contradiction de la façon absurde dont nous avons appris à nous organiser.

Moins de gens utilisent les voitures. Moins de gens font des excès. Et de plus en plus de gens échangent des vêtements, achètent des biens d’occasion, partagent leurs atouts, voitures, appartements, bureaux.

Nous n’avons pas besoin de tout ce qu’ils nous ont dit avoir besoin. Et cette conscience de nouveau consumérisme peut tirer vers le bas toute société vivant sur un consumérisme exagéré.

6. Une alimentation saine et biologique.

Nous étions tellement fous que nous avons même accepté de manger quoi que ce soit ! Tant que cela a bon goût, tout va bien.

Nous étions tellement déconnectés que les entreprises ont commencé à empoisonner pratiquement notre nourriture, et nous ne disons rien !

Mais certaines personnes ont commencé à se réveiller, permettant le renforcement de l’alimentation saine et biologique.

Cela va devenir de plus en plus fort.

Mais quel est le rapport avec l’économie et le travail ? À peu près tout, je dirais.

La production alimentaire est l’un des principes fondamentaux de notre société. Si nous changeons notre mentalité, notre habitude de manger et de notre mode de consommation, les entreprises auront à répondre et à s’adapter à un nouveau marché.

Le petit agriculteur devient de nouveau pertinent à l’ensemble de la chaîne de production. Les gens sont même de plus en plus à faire pousser des plantes et aliment à l’intérieur de leur maison.

Et tout cela remodèle l’ensemble de l’économie.

7. L’éveil de la spiritualité

Combien d’ami avez-vous qui pratiquent le yoga ? Qu’est-ce que la méditation ? Maintenant, revenez 10 ans en arrière. Combien en connaissez-vous qui pratiquaient ces activités ?

La spiritualité, pendant trop longtemps, étais pour les gens ésotériques — ces gens bizarres et mystiques.

Mais heureusement, cela est également en train de changer. Nous sommes arrivés au bord de la raison et la rationalité. Nous  nous sommes rendus compte qu’avec seulement notre esprit conscient, nous ne pouvons pas comprendre tout ce qu’il se passe ici. Il y a quelque chose d’autre, et je suis sûr que vous voulez aussi mettre la main dessus.

Vous voulez comprendre comment ces choses fonctionnent — comment la vie fonctionne, ce qui se passe après la mort, quelle est cette « énergie » dont beaucoup de gens parlent, qu’est-ce que la physique quantique, comment les pensées peuvent être matérialisées et créent notre sens de la réalité, qu’est-ce que les coïncidence et la synchronicité, pourquoi la méditation fonctionne, comment est-il possible de soigner certaines maladies avec rien d’autre que nos mains, comment ces thérapies alternatives pas toujours approuvées par la médecine standard peuvent parfois fonctionner.

Des entreprises proposent la méditation à leurs employés. Même les écoles apprennent au plus jeunes comment méditer. Pensez-y.

8 . Tendances à la non-scolarisation.

Qui a créé ce modèle d’enseignement ? Qui a choisi les classes que vous avez à prendre ? Qui a choisi les leçons que nous apprenons dans les cours d’histoire ? Pourquoi ne pas enseigner la vérité sur d’autres civilisations anciennes ? Pourquoi les enfant devraient suivre un certain ensemble de règles ? Pourquoi devraient-ils regarder tout dans le silence ? Pourquoi devraient-ils porter un uniforme ? Qu’en est-il de remplir un test pour prouver ce que vous avez réellement appris ?

Nous avons développé un modèle qui perpétue et réplique les suiveurs du système, qui élève les gens à devenir des humains ordinaires.

Heureusement, beaucoup de gens travaillent à repenser ce concept avec la non-scolarisation, la scolarisation à domicile.

Peut-être n’avez-vous jamais pensé à cela, peut-être que cela vous choque. Mais ça se produit.

Silencieusement, les gens sont réveillés et se rendent compte combien il est fou de vivre dans cette société.

Regardez toutes ces nouvelles actions et essayez de penser que tout ce que nous avons appris jusqu’à présent est normal. Je ne pense pas.

Il se passe quelque chose d’extraordinaire.

Gustavo Tanaka est un auteur et entrepreneur Brésilien, qui essaie de créer avec ses amis un nouveau modèle, un nouveau système et peut-être aider à créer une nouvelle économie. 

Ceci est un article traduit du Huffington Post.


Jim Carrey décrit l’expérience de la mort de son égo. Sa concrétisation est quelque chose dont vous vous rappellerez…  - 

Au-delà de la pensée

Jim, principalement connu en tant que comédien et clown de classe, a de nombreuses choses à partager avec le monde.

Il est vraiment une personne aux multiples talents .

Après avoir parlé ouvertement de son combat contre la dépression au fil des ans, il a admis choisir de désigner son effort vers la spiritualité pour obtenir la force et la sagesse afin de surmonter les mauvaises périodes.

Regardez dans la vidéo de Jim Carrey ci-dessous comment il décrit son éveil spirituel, son éveil intérieur


Eckhart Tolle

« La douleur et la souffrance sont inévitables tant et aussi longtemps que vous êtes identifié à votre mental, c’est-à-dire inconscient spirituellement parlant. Je fais ici surtout référence à la souffrance émotionnelle, également la principale cause de la souffrance et des maladies corporelles. Le ressentiment, la haine, l’apitoiement sur soi, la culpabilité, la colère, la dépression, la jalousie, ou même la plus petite irritation sont sans exception des formes de souffrance. Et tout plaisir ou toute exaltation émotionnelle comportent en eux le germe de la souffrance, leur inséparable opposé, qui se manifestera à un moment donné. N’importe qui ayant déjà pris de la drogue pour « décoller » sait très bien que le « planage » se traduit forcément par un « atterrissage », que le plaisir se transforme d’une manière ou d’une autre en souffrance. Beaucoup de gens savent aussi d’expérience avec quelle facilité et rapidité une relation intime peut devenir une source de souffrance après avoir été une source de plaisir. Si on considère ces polarités négative et positive en fonction d’une perspective supérieure, on constate qu’elles sont les deux faces d’une seule et même pièce, qu’elles appartiennent toutes deux à la souffrance sous-jacente à l’état de conscience dit de l’ego, à l’identification au mental, et que cette souffrance est indissociable de cet état.

Il existe deux types de souffrance : celle que vous créez maintenant et la souffrance passée qui continue de vivre en vous, dans votre corps et dans votre mental. Maintenant, j’aimerais vous expliquer comment cesser d’en créer dans le présent et comment dissoudre celle issue du passé.

La plus grande partie de la souffrance humaine est inutile. On se l’inflige à soi-même aussi longtemps que, à son insu, on laisse le mental prendre le contrôle de sa vie.

La souffrance que vous créez dans le présent est toujours une forme de non-acceptation, de résistance inconsciente à ce qui est. Sur le plan de la pensée, la résistance est une forme de jugement. Sur le plan émotionnel, c’est une forme de négativité. L’intensité de la souffrance dépend du degré de résistance au moment présent, et celle-ci, en retour, dépend du degré d’identification au mental. Le mental cherche toujours à nier le moment présent et à s’en échapper. Autrement dit, plus on est identifié à son mental, plus on souffre. On peut également l’énoncer ainsi :

PLUS ON EST À MÊME DE RESPECTER ET D’ACCEPTER LE MOMENT PRÉSENT,
PLUS ON EST LIBÉRÉ DE LA DOULEUR, DE LA SOUFFRANCE ET DU MENTAL.

Tant que vous êtes incapables d’accéder au pouvoir de l’instant présent, chaque souffrance émotionnelle que vous éprouvez laisse derrière elle un résidu. Celui-ci fusionne avec la douleur du passé, qui était déjà là, et se loge dans votre mental et votre corps. Bien sûr, cette souffrance comprend celle que vous avez éprouvée enfant, causée par l’inconscience du monde dans lequel vous êtes né.

Cette souffrance accumulée est un champ d’énergie négative qui habite votre corps et votre mental. Si vous la considérez comme une entité invisible à part entière, vous n’êtes pas loin de la vérité. Il s’agit du corps de souffrance émotionnel. Il y a deux modes d’être : latent et actif. Un corps de souffrance peut être latent 90 % du temps. Chez une personne profondément malheureuse, cependant, il peut être actif tout le temps. Certaines personnes vivent presque entièrement dans leur corps de souffrance, tandis que d’autres ne le ressentent que dans certaines situations, par exemple dans les relations intimes ou les situations rappelant une perte ou un abandon survenus dans leur passé, au moment d’une blessure physique ou émotionnelle. N’importe quoi peut servir de déclencheur, surtout ce qui écho à un scénario douloureux de votre passé. Lorsque le corps de souffrance est prêt à sortir de son état latent, une simple pensée ou une remarque innocente d’un proche peuvent l’activer.

Le corps de souffrance ne désire pas que vous l’observiez directement parce qu’ainsi vous le voyez tel qu’il est. En fait, dès que vous ressentez son champ énergétique et que vous lui accordez votre attention, l’identification est rompue. Et une dimension supérieure de la conscience entre en jeu. Je l’appelle la présence. Vous êtes dorénavant le témoin du corps de souffrance. Cela signifie qu’il ne peut plus vous utiliser en se faisant passer pour vous et qu’il ne peut plus se régénérer à travers vous. Vous avez découvert votre propre force intérieure. Vous avez accédé au pouvoir de l’instant présent.

Plusieurs corps de souffrance sont exécrables mais relativement inoffensifs, comme c’est le cas chez un enfant qui ne cesse de se plaindre. D’autres sont des monstres vicieux et destructeurs, de véritables démons. Certains sont physiquement violents, alors que beaucoup d’autres le sont sur le plan émotionnel. Ils peuvent attaquer les membres de leur entourage ou leurs proches, tandis que d’autres préfèrent assaillir leur hôte, c’est-à-dire vous-même. Les pensées et les sentiments que vous entretenez à l’égard de votre vie deviennent alors profondément négatifs et autodestructeurs. C’est ainsi que les maladies et les accidents sont souvent générés. Certains corps de souffrance mènent leur hôte au suicide.

Si vous pensiez connaître une personne, ce sera tout un choc pour vous que d’être pour la première fois confrontée soudainement à cette créature étrange et méchante. Il est cependant plus important de surveiller le corps de souffrance chez vous que chez quelqu’un d’autre.

Remarquez donc tout signe de morosité, peu importe la forme qu’elle peut prendre. Ceci peut annoncer le réveil du corps de souffrance, celui-ci pouvant se manifester sous forme d’irritation, d’impatience, d’humeur sombre, d’un désir de blesser, de colère, de fureur, de dépression, d’un besoin de mélodrame dans vos relations, et ainsi de suite. Saisissez-le au vol dès qu’il sort de son état latent.

Le corps de souffrance veut survivre, tout comme n’importe quelle autre entité qui existe, et ne peut y arriver que s’il vous amène à vous identifier inconsciemment à lui. Il peut alors s’imposer, s’emparer de vous, « devenir vous » et vivre par vous. Il a besoin de vous pour se « nourrir ». En fait, il puisera à même toute expérience entrant en résonance avec sa propre énergie, dans tout ce qui crée davantage de douleur sous quelque forme que ce soit : la colère, un penchant destructeur, la haine, la peine, un climat de crise émotionnelle, la violence et même la maladie. Ainsi, lorsqu’il vous aura envahi, le corps de souffrance créera dans votre vie une situation qui reflétera sa propre fréquence énergétique, afin de s’en abreuver. La souffrance ne peut soutenir qu’elle-même. Elle ne peut se nourrir de la joie, qu’elle trouve vraiment indigeste.

Lorsque le corps de souffrance s’empare, vous en redemandez. Soit vous êtes la victime, soit le bourreau. Vous voulez infliger de la souffrance ou vous voulez en subir, ou bien les deux. Il n’y a pas grande différence. Vous n’en êtes pas conscient, bien entendu, et vous soutenez avec véhémence que vous ne voulez pas de cette souffrance. Mais si vous regardez attentivement, vous découvrez que votre façon de penser et votre comportement font en sorte d’entretenir la souffrance, la vôtre et celle des autres. Si vous en étiez vraiment conscient, le scénario disparaîtrait de lui-même, car c’est folie pure que de vouloir souffrir davantage et personne ne peut être conscient et fou en même temps.

En fait, le corps de souffrance, qui est l’ombre de l’ego, craint la lumière de votre conscience. Il a peur d’être dévoilé. Sa survie dépend de votre identification inconsciente à celui-ci et de votre peur inconsciente d’affronter la douleur qui vit en vous. Mais si vous ne vous mesurez pas à elle, si vous ne lui accordez pas la lumière de votre conscience, vous serez obligé de la revivre sans arrêt. Le corps de souffrance peut vous sembler un dangereux monstre que vous ne pouvez supporter de regarder, mais je vous assure que c’est un fantôme minable qui ne fait pas le poids face au pouvoir de votre présence.

Lorsque vous commencerez à vous désidentifier et à devenir l’observateur, le corps de souffrance continuera de fonctionner un certain temps et tentera de vous amener, par la ruse, à vous identifier de nouveau à lui. Même si la non-identification ne l’énergise plus, il gardera un certain élan, comme la roue de la bicyclette continue de tourner même si vous ne pédalez plus. A ce stade, il peut également créer des maux et des douleurs physiques dans diverses parties du corps, mais ceux-ci ne dureront pas.

Restez présent, restez conscient. Soyez en permanence le vigilant gardien de votre espace intérieur. Il vous faut être suffisamment présent pour pouvoir observer directement le corps de souffrance et sentir son énergie. Ainsi, il ne peut plus contrôler votre pensée.

Dès que votre pensée se met au diapason du champ énergétique de votre corps de souffrance, vous y êtes identifié et vous le nourrissez à nouveau de vos pensées.

Par exemple, si la colère en est la vibration énergétique prédominante et que vous avez des pensées de colère, que vous ruminez ce que quelqu’un vous a fait ou ce que vous allez lui faire, vous voilà devenu inconscient et le corps de souffrance est dorénavant « vous-même ». La colère cache toujours de la souffrance.

Lorsqu’une humeur sombre vous vient et que vous amorcez un scénario mental négatif en vous disant combien votre vie est affreuse, votre pensée s’est mise au diapason de ce corps et vous êtes alors inconscient et ouvert à ses attaques. Le mot « inconscient », tel que je l’entends ici, veut dire être identifié à un scénario mental ou émotionnel. Il implique une absence complète de l’observateur.

L’attention consciente soutenue rompt le lien entre le corps de souffrance et les processus de la pensée. C’est ce qui amène la métamorphose. Comme si la souffrance alimentait la flamme de votre conscience qui, ensuite, brille par conséquent d’une lueur plus vive. Voilà la signification ésotérique de l’art ancien de l’alchimie : la transformation du vil métal en or, de la souffrance en conscience. La division intérieure est résorbée et vous devenez entier. Il vous incombe alors de ne plus créer de souffrance.

Concentrez votre attention sur le sentiment qui vous habite. Sachez qu’il s’agit du corps de souffrance. Acceptez le fait qu’il soit là. N’y pensez pas. Ne transformez pas le sentiment en pensée. Ne le jugez pas. Ne l’analysez pas. Ne vous identifiez pas à lui. Restez présent et continuez d’être le témoin de ce qui se passe en vous. Devenez conscient non seulement de la souffrance émotionnelle, mais aussi de « celui qui observe », de l’observateur silencieux. Voici ce qu’est le pouvoir de l’instant présent, le pouvoir de votre propre présence consciente. Ensuite, voyez ce qui se passe.

Le processus que je viens de décrire est profondément puissant mais simple. On pourrait l’enseigner à un enfant, et espérons qu’un jour ce sera l’une des premières choses que les enfants apprendront à l’école. Lorsque vous aurez compris le principe fondamental de la présence, en tant qu’observateur, de ce qui se passe en vous – et que vous le « comprendrez » par l’expérience -, vous aurez à votre disposition le plus puissant des outils de transformation.

Ne nions pas le fait que vous rencontrerez peut-être une très grande résistance intérieure intense à vous désidentifier de votre souffrance. Ce sera particulièrement le cas si vous avez vécu étroitement identifié à votre corps de souffrance la plus grande partie de votre vie et que le sens de votre identité personnelle y est totalement ou partiellement investi. Cela signifie que vous avez fait de votre corps de souffrance un moi malheureux et que vous croyez être cette fiction créée par votre mental. Dans ce cas, la peur inconsciente de perdre votre identité entraînera une forte résistance à toute désidentification. Autrement dit, vous préféreriez souffrir, c’est-à-dire être dans le corps de souffrance, plutôt que de faire un saut dans l’inconnu et de risquer de perdre ce moi malheureux mais familier.

Examinez cette résistance. Regardez de près l’attachement à votre souffrance. Soyez très vigilant. Observez le plaisir curieux que vous tirez de votre tourment, la compulsion que vous avez d’en parler ou d’y penser. La résistance cessera si vous la rendez consciente. Vous pourrez alors accorder votre attention au corps de souffrance, rester présent en tant que témoin et ainsi amorcer la transmutation.

Vous seul pouvez le faire. Personne ne peut y arriver à votre place. Mais si vous avez la chance de trouver quelqu’un d’intensément conscient, si vous pouvez vous joindre à cette personne dans l’état de présence, cela pourra accélérer les choses. Ainsi, votre propre lumière s’intensifiera rapidement. Lorsqu’une bûche qui commence à peine à brûler est placée juste à côté d’une autre qui flambe ardemment et qu’au bout d’un certain temps elles sont séparées, la première chauffera avec beaucoup plus d’ardeur qu’au début. Après tout, il s’agit du même feu. Jouer le rôle du feu, c’est l’une des fonctions du maître spirituel. Certains thérapeutes peuvent également remplir cette fonction, pourvu qu’ils aient dépassé le plan mental et qu’ils soient à même de créer et de soutenir un immense état de présence pendant qu’ils s’occupent de vous.

La première chose à ne pas oublier est la suivante :

TANT ET AUSSI LONGTEMPS QUE VOUS VOUS CRÉEREZ UNE IDENTITÉ QUELCONQUE À PARTIR DE LA SOUFFRANCE, IL VOUS SERA IMPOSSIBLE DE VOUS EN LIBÉRER.

Tant et aussi longtemps que le sens de l’identité sera investi dans la souffrance émotionnelle, vous sabotez inconsciemment toute tentative faite dans le sens de guérir cette souffrance ou y résisterez d’une manière quelconque. Pourquoi ? Tout simplement parce que vous voulez rester intact et que la souffrance est fondamentalement devenue une partie de vous. Il s’agit là d’un processus inconscient, et la seule façon de le dépasser est de le rendre conscient.

Réaliser soudainement que vous êtes ou avez été attaché à votre souffrance peut-être la cause d’un grand choc. Mais dès l’instant où cette prise de conscience a lieu, l’attachement est rompu.

Un peu comme une entité, le corps de souffrance est un champ énergétique qui se loge temporairement à l’intérieur de vous. C’est de l’énergie vitale qui est prise au piège et ne circule plus.

Bien entendu, le corps de souffrance existe en raison de certaines choses qui se sont produites dans le passé. C’est le passé qui vit en vous, et si vous vous identifiez au corps de souffrance, vous vous identifiez par la même occasion au passé. L’identité de victime est fondée sur la croyance que le passé est plus puissant que le présent, ce qui est contraire à la vérité. Que les autres et ce qu’ils vous ont fait sont responsables de ce que vous êtes maintenant, de votre souffrance émotionnelle ou de votre incapacité à être vraiment vous-même.

La vérité, c’est que le seul pouvoir qui existe est celui propre à l’instant présent : c’est le pouvoir de votre propre présence à ce qui est. Une fois que vous savez cela, vous réalisez également que vous-même et personne d’autre êtes maintenant responsable de votre vie intérieure et que le passé ne peut pas l’emporter sur le pouvoir de l’instant présent.

L’inconscience le crée, la conscience le métamorphose. Saint Paul a exprimé ce principe universel de façon magnifique : « On peut tout dévoiler en l’exposant à la lumière, et tout ce qui est ainsi exposé devient lui-même lumière. » Tout comme vous ne pouvez vous battre contre l’obscurité, vous ne pouvez non plus vous battre contre le corps de souffrance. Essayer de le faire créerait un conflit intérieur et, par conséquent, davantage de souffrance. Il suffit de l’observer et cela suppose l’accepter comme une partie de ce qui est ce moment. »

Eckhart Tolle

Extrait de « Mettre en pratique le pouvoir du moment présent » (Ariane Editions)


Martin Latulippe rencontre Jean-Marc Chaput dans une entrevue très touchante


Prophétie des Andes: les 11 « révélations »

 

1. Les coïncidences qui façonnent nos vies.

La première révélation de la Prophétie des Andes concerne l’éveil à la conscience. Quand nous observons nos vies, nous nous rendons compte qu’il se passe beaucoup plus de choses que nous ne le pensions. Au-delà de notre routine et de nos problèmes quotidiens, nous pouvons déceler une mystérieuse influence divine : des » coïncidences significatives » semblent nous envoyer des messages et nous guider dans une direction particulière. D’abord, nous ne faisons qu’entrevoir ces coïncidences : nous passons à toute vitesse à côté d’elles et ne leur prêtons presque aucune attention. Mais nous finissons par ralentir notre marche et observer plus attentivement ces évènements. L’esprit ouvert et vigilant, nous développons notre aptitude à repérer le prochain phénomène synchronique. Les coïncidences semblent affluer et refluer, tantôt, elles se succèdent rapidement et nous entraînent brusquement, tantôt, elles nous immobilisent. Néanmoins, nous savons que nous avons découvert le processus de l’âme qui guide nos vies et les faits progresser. Les révélations suivantes expliquent comment augmenter l’occurrence de cette mystérieuse synchronicité et découvrir l’ultime destin vers lequel nous sommes conduits.

2. Une vaste perspective.

La deuxième révélation de la Prophétie des Andes nous enseigne que notre perception des mystérieuses coïncidences de la vie est un événement important sur le plan historique. Après l’effondrement de la vision médiévale du monde, nous avons perdu la sécurité morale que nous procurait l’explication de l’univers fournie par l’Église. Par conséquent, il y a cinq cent ans, nous avons collectivement décidé de dominer la nature, en utilisant la science et la technologie pour vivre dans ce monde. Nous avons cherché à créer une sécurité matérielle pour remplacer les certitudes spirituelles que nous avions perdues. Pour nous sentir plus rassurés, nous avons systématiquement écarté et nié les aspects mystérieux de la vie sur cette planète. Nous nous sommes fabriqué l’illusion que nous vivions dans un univers entièrement explicable et prévisible, où les évènements fortuits n’avaient aucun sens. Pour entretenir cette illusion, nous avons eu tendance à nier toute preuve contraire à nos convictions, à entraver la recherche scientifique sur les évènements paranormaux, et nous avons adopté une attitude de scepticisme absolu. Explorer les dimensions mystiques de la vie est devenu presque un tabou. Petit à petit, cependant, une prise de conscience se fait jour. Elle nous permet de nous libérer de l’obsession du bien-être matériel qui a caractérisé l’âge moderne, et d’ouvrir notre esprit à une nouvelle conception du monde, plus juste.

3. Une question d’énergie.

La troisième révélation souligne la dynamique énergétique de notre nouvelle vision de l’univers. Lorsque nous considérons le monde qui nous entoure, nous ne pouvons plus penser que chaque chose est faite de matière. Grâce aux découvertes de la physique moderne et aux efforts croissants de synthèse avec la sagesse de l’Orient, nous commençons à percevoir l’univers comme un vaste champ d’énergie, un monde quantique, où tous les phénomènes sont reliés entre eux et interagissent les uns sur les autres. Grâce à la sagesse orientale, nous savons que nous avons nous-mêmes, accès à cette énergie universelle. Nous pouvons la projeter vers l’extérieur par nos pensées et nos intentions, influencer notre vie et celle des autres.

4. La lutte pour le pouvoir.

La quatrième révélation de la prophétie des Andes explique que les êtres humains se sont souvent coupé eux-mêmes d’une connexion intérieure avec cette énergie mystique. Le résultat est que nous avons eu tendance à nous sentir faibles et peu sûrs de nous-mêmes, et que nous avons souvent cherché à récupérer des forces en nous procurant de l’énergie auprès d’autres êtres humains. Nous le faisons en cherchant à manipuler ou à absorber l’attention de l’autre. Si nous pouvons forcer son attention, alors nous sentons qu’il nous donne du tonus, nous rend plus forts grâce à son énergie, mais évidemment cela l’affaiblit. Souvent, les autres réagissent contre cette usurpation de leur force, créant ainsi une lutte de pouvoir. Tous les conflits en ce monde proviennent de cette bataille pour l’énergie humaine. 

5. Le message des mystiques.

La cinquième révélation permet à chacun de se relier intérieurement à l’énergie divine. En recherchant et en explorant la dimension divine à l’intérieur de nous-mêmes, nous pouvons personnellement entrer en contact avec l’expérience mystique. Au cours de notre quête de cet état modifié de conscience, nous apprenons à distinguer entre la description intellectuelle de cette conscience et cette conscience elle-même. Pour cela nous employons certains critères expérimentaux qui indiquent que nous sommes reliés à l’énergie universelle. Par exemple, sentons-nous notre corps plus léger ? Nous sentons nous légers sur nos pieds, comme en apesanteur ? Avons-nous une perception plus aiguë des couleurs, des odeurs, des goûts, de la beauté ? Éprouvons-nous un sentiment d’unité, de sécurité absolue ? Et surtout, atteignons-nous l’état de conscience qu’est l’amour ? Non pas envers quelqu’un ou quelque chose, mais comme une sensation constamment à l’œuvre dans nos vies, en arrière-plan. Nous ne voulons plus parler seulement de prise de conscience mystique. Nous avons le courage de mettre en pratique ces méthodes pour véritablement chercher cette relation avec le divin. C’est cette relation avec l’énergie totale qui résout tous les conflits. Nous n’avons plus besoin d’obtenir de l’énergie d’autres personnes.

6. Clarifier le passé.

La sixième révélation permet de prendre conscience du moment où nous perdons notre lien intérieur avec l’énergie divine. Dans ces moments-là, nous recourons souvent à notre technique personnelle, inconsciente, de manipuler autrui pour lui prendre son énergie. Généralement, ces manipulations sont soit passives, soit agressives. La plus passive est la réaction de la Victime, ou du Plaintif : toujours envisager les évènements de façon négative, compter sur l’aide des autres, décrire les faits de façon à les culpabiliser (et les obliger ainsi à vous fournir de l’attention et de l’énergie). Prendre ses distances – la stratégie de l’Indiffèrent – est moins passif : donner des réponses vagues, ne s’engager en rien, faire que les autres s’efforcent de le comprendre. Quand ils lui courent après, il capte leur attention et donc leur énergie.

7. Déclencher l’évolution.

Selon la septième révélation, nous devenons conscients que les coïncidences nous ont conduits vers la réalisation de nos missions et la quête de nos questions existentielles. Jour après jour, cependant, nous nous élevons en comprenant et en donnant suite aux plus petites questions provenant de nos objectifs plus larges. Si nos questions sont justes, nos réponses nous arrivent toujours à travers de mystérieuses occasions. Chaque phénomène synchronique, quel que soit son apport à notre développement personnel, provoque toujours en nous une autre question importante ; nos vies se déroulent à travers un enchaînement questions - réponses - nouvelle question tandis que nous évoluons le long de nos chemins spirituels. Des réponses synchroniques peuvent provenir de nombreuses sources ; rêves nocturnes, rêves éveillés, pensés intuitives et, le plus souvent, d’autres personnes qui se sentent inspirées pour nous apporter un message.

8. Une nouvelle éthique des relations.

Selon la huitième révélation, la majorité des phénomènes synchroniques ont lieu grâce aux messages que les autres, nous faisons parvenir ; en outre, une éthique spirituelle nouvelle envers autrui favorise ce synchronisme. Si nous ne sommes pas en compétition avec autrui pour recevoir de l’énergie, si nous restons reliés à l’énergie mystique à l’intérieur de nous-mêmes, alors nous pouvons élever les autres avec notre énergie, en nous concentrant sur la beauté de chaque visage, en voyant les qualités supérieures qui se trouvent en chacun. L’énergie que nous envoyons quand nous nous adressons à son MOI supérieur amène l’autre à une conscience plus complète de ce qu’il est, de ce qu’il fait ; et cela accroît la possibilité de transmission d’un message synchronique. L’élévation des autres est particulièrement importante quand il existe une interaction au sein d’un groupe, quand toute l’énergie collective peut se porter sur celui qui a intuitivement pris la parole. Il est également important de partir de cette éthique quand on s’occupe d’enfants ou quand on a affaire à eux. Pour élever des enfants, il nous faut nous adresser à la sagesse de leur MOI supérieur et les traiter avec intégrité. Dans les relations amoureuses, il faut s’assurer que l’amour euphorique ne se substitue pas à notre relation avec l’énergie mystique intérieure. Ce sentiment d’euphorie dégénère toujours en une lutte de pouvoir, du fait que les deux membres du couple deviennent dépendants de l’énergie de l’autre.

9. La culture de demain.

La neuvième révélation prédite la manière dont se déroulera l’évolution lorsque nous mettrons en pratique les huit autres. Comme le synchronisme augmentera, nous serons attirés par des niveaux de vibrations de plus en plus élevés. Nous en viendrons alors à nos missions véritables, en changeant de profession ou de vocation ou en inventant nos propres entreprises pour travailler dans le domaine qui nous convient le mieux. Pour beaucoup, ce travail consistera à automatiser la production des produits et des services fondamentaux : la nourriture (en dehors de celle que chacun fera pousser dans son jardin), le logement, l’habillement, les moyens de transport, l’accès aux médias, les loisirs. Cette automatisation sera considérée comme un progrès parce que la plupart d’entre nous ne considéreront plus ces industries comme le centre de leur vie. On ne fera pas un usage abusif de ces biens parce que chacun suivra sa voie de progression spirituelle de façon synchronique et ne consommera que le strict nécessaire. La pratique de la dîme, consistant à donner à ceux qui nous apportent une révélation spirituelle, complètera les revenus et nous libérera des cadres rigides du travail. Enfin, le besoin d’argent disparaîtra au fur et à mesure que les sources d’énergie gratuites et les biens durables permettront à l’automation de se généraliser. Comme l’évolution continuera, la progression synchronique augmentera nos vibrations jusqu’au moment où nous passerons dans la dimension d’après la vie, fusionnant ainsi cette dimension avec la nôtre et mettant fin au cycle naissance/mort.

10. Conserver la vision.

Cette dixième révélation nous fait comprendre qu’à travers l’histoire, les êtres humains ont toujours inconsciemment lutté pour mettre en application cette vie spirituelle sur Terre. Chacun de nous vient ici avec une mission, et au fur et à mesure que nous sortons cette compréhension de notre inconscient, nous pouvons nous rappeler une vision de naissance plus large, et ce que nous voulions accomplir dans nos vies. Plus nous pourrons nous souvenir d’une vision commune du monde, plus nous trouverons la manière de travailler ensemble pour créer une nouvelle culture spirituelle. Nous savons que notre challenge est de maintenir cette vision, avec intention, et nous prions pour cela chaque jour.

11. L’extension des champs de prières.

Cette onzième révélation est la méthode précise pour conserver la vision. Depuis des siècles, les écrits religieux, les poèmes et les philosophies ont désigné un pouvoir latent de l’esprit chez chacun de nous qui nous aide mystérieusement à avoir une incidence sur l’avenir. Cela est appelé le pouvoir de la foi, la pensée positive et le pouvoir de la prière. Ce pouvoir est maintenant suffisamment pris au sérieux pour amener une meilleure connaissance de celui-ci à la portée d’un public non averti. Nous savons que la prière est un champ d’intention, que nous projetons à l’extérieur de nous, qui peut être prolongé et renforcé, et plus particulièrement quand nous sommes connectés avec les autres dans une vision commune. C’est la puissance avec laquelle nous conservons la vision d’un monde spirituel et nous établissons l’énergie en nous-mêmes et dans les autres qui fera de cette vision une réalité.

 

Source : James Redfield...


La richesse n’est  pas là où la société de consommation nous la montre.

 

Un jour, le père d’une famille riche emmena son fils dans un pays du Sud.  Les voyages forment la jeunesse ! Il voulait lui montrer comment les pauvres vivaient.

Ils passèrent donc sept jours au milieu de villages ruraux.  A leur retour, son père lui demanda dans l’avion :

-         As-tu aimé ton voyage ?

-         Oui papa.

-         As-tu remarqué comment vivaient les pauvres gens ?

-         Oui papa.

-         Alors, dis-moi ce que tu as appris de ce voyage.

Son fils lui répondit :

-         J’ai vu que nous avons un chien ; eux, ils en avaient souvent plusieurs.

-         Nous avons une piscine au milieu du jardin ; eux, ils ont un lac immense pour se baigner

-         La nuit, ce sont les lampes du patio et les lampadaires de la ville qui nous éclairent ; eux, ils ont les étoiles et la lune, que nous voyons à peine.

-         Nous avons un petit terrain pour jardin ; eux, ils ont des champs à perte de vue.

-         Nous avons une femme de ménage et un jardinier ; eux, ils s’entraident.

-         Nous achetons notre nourriture ; eux, ils la font pousser

-         Nous avons un mur tout autour du terrain pour nous protéger ; eux, ils vivent entre amis.

Le père est bouche bée. Et son fils ajouta :

 

-         Merci, papa, de me m’avoir montré combien nous sommes pauvres !