Les Emanants


Les "Emanants" ou "Elémentaux" sont des expressions d'autres dimensions ou plans vibratoires, présences extraordinaires de l'invisible au travers des photographies de la Nature et au-delà de la beauté de ses couleurs et de ses formes. Au détour d'un bois ou d'un rocher, l'"Emanant" est là, communiquant ses vibrations selon vos attentes: joie de vivre, plaisir d'être présent, spontanéité, surprise, humour. Si vous êtes plein de tracas, de soucis, que vous vous questionnez sur votre existence, ils sauront vous répondre avec sérieux, sagesse, réconfort, solitude et sens de dérision. Alors les voici sur leurs troncs, leurs  rochers, fidèle au poste, immobiles et muets, semblant figés pour l'éternité. Mais cela n'est qu'une illusion, juste le reflet de votre propre agitation physique et mentale.  C'est vous qui êtes dans l'attente : votre voix reste muette, immobile car vous n'avancez pas dans votre vie. Les "Emanants" dévoilent vos vices, mettent en évidence vos qualités. A leur contact, vous ne pouvez qu'élargir votre conscience, votre manière de voir la réalité. Regardez la tache blanche sur un caillou, observez la liane qui s'enroule autour du tronc, contemplez le faucon qui tournoie. Si vous ne les voyez pas, si vous ne comprenez pas leur message, comment voulez-vous parvenir à voir l'invisible ? Chaque "Emanant" a une signature vibratoire en correspondance avec ce qu'il est, ce qu'il représente et aussi ce qu'il a à vous faire expérimenter ce jour-là. Si le lendemain, c'est un autre "Emanant" qui est sur ce rocher par exemple, c'est que vous avez autre chose à expérimenter...

Les arbres habités.

les arbres seraient-ils habités parfois par des esprits ? Certains arbres prennent des formes tellement incroyables, qu'on pourrait y croire. Voici quelques photos spéciales d'arbres aux formes qui vous étonneront parfois et vous donneront l'envie d'aimer et de respecter ces grands rois du règne végétal.

En se baladant dans le parc où nous vivons, mon épouse et moi même avons observé un grand magnolia, et voilà les photos que nous avons prises. 

 

Depuis, je ne regarde plus cette arbre comme avant ! 


Ce qui suit sont des photos prises sur d'autre sites, j'ai envie de les partager avec vous, car vous aussi vous pouvez aller contacter "ces Emanants",  vous pouvez aller à leurs rencontres,  vous pouvez aller les prendre en photos, je vous assure que c'est un pur bonheur. Etre avec ces esprits de la forêt procure une paix incroyable en soi, c'est aussi pour eux une reconnaissance de l'humain face aux êtres de la Nature. C'est de l'amour.

Pas besoin d'aller au bout du monde pour voir cela, dans votre jardin, dans la forêt à coté de chez vous, prenez le temps d'observer, de mettre un autre regard et le résultat apparaîtra.



A quoi cette Orchidée vous fait-elle penser ?



Nature insolite et Emanants naturel sorties de rochers



Je pense que vous avez reconnu l'éléphant, le phoque, le dauphin et l'oiseau.


                     "La chose la plus belle dont nous puissions faire l'expérience est le Mystère. Il est source de tout art et de toute science. Celui qui ne connaît plus d'émotions, ne s'arrête plus pour s'étonner et vit emmitouflé dans ses peurs n'est bon que pour la mort." --- Einstein.


LES ÉLÉMENTAUX... 

Les élémentaux sont les Esprits de la nature qui servent Dieu et l’homme sur les plans de la matière sans eux nous n’aurions pas un lieu physique pour vivre, pour payer nos dettes de karma et pour grandir spirituellement. Ils ont pour tâche de maintenir l'équilibre des forces de la nature sur la terre. Depuis des siècles, les élémentaux travaillent de façon héroïque à nettoyer la terre, l’air et l’eau sur la planète et à réparer le déséquilibre causé par le karma et la pollution humaine.Il existe quatre groupes d’élémentaux travaillant sous la direction de leur Hiérarque respectif.Les élémentaux régissent les forces primaires et cosmiques de l'Univers : l'air, l'eau, le feu, la terre. Hiérarchisés, ils  possèdent de grandes connaissances ésotériques...

 

Les Fées et les Esprits de la nature habitent la matière et les éléments qui la composent : la Terre , l' Eau , l' Air et le Feu .C'est pourquoi ils sont fréquemment appelés les élémentaux ou " élémentals.Ils sont en quelque sorte les Esprits Gardiens de la Nature , ils veillent sur la croissance des Animaux et des Plantes , composent la part Spirituelle de la Terre , des Pierres , des Rivières ou du Vent.Ces Esprits ne sont pas totalement invisibles , ils ont un corps fait de Pure Énergie . Lumineux , ils se fondent avec l'environnement natirel dont ils adoptent la Forme et la Couleur . Voilà pourquoi il est si difficile de les voir.La matière dans laquelle les Esprits peuvent se manifester s'appelle l'Éther.L'Éther est un Mondedans lequel les manifestations vibrent sur une Fréquence qui n'est pas , en général , visible , audible , palpable par les sens des humains.Paracelse , médecin , alchimiste et théosophe, publia la première classification des esprits. C'est donc de lui que nous vient la notion des "esprits élémentaires "c'est à dire des esprits que la croyance populaire fait présider aux quatre éléments , vivant en eux et les gouvernant ...

Les Esprits de l'eau sont les nymphes , les ondines et les sirènes . Leurs pouvoirs sont liés à la fécondité , à la séduction , à l'érotisme et à la passion...

Prières aux fées de l'eau

"L'Amour

Oh Fées cristallines, gracieuses et ondoyantes qui habitez les eaux claires des fontaines, les cascades, le lit des rivières, les étangs, les lacs et la pluie du ciel. Je veux moi aussi devenir une eau féconde pour la terre et mes semblables, et pleurer des larmes de joie en recevant et en donnant l'Amour humain. Je promets de respecter l'eau du ciel et de la terre. Faites tomber sur moi une eau abondante de perles et de fleurs d'Amour. Que mon cœur s'ouvre à ce doux sentiment. Que l'Eau d'Amour et de Vie se déverse en moi et autour de moi et comble mes jours. Que vos serviteurs, Ondines et Ondins travaillent à m'envoyer l'Amour que je sollicite. Soyez en remerciées, Oh, cristallines Fées de l'Eau..."

Les Élémentaux de l'air sont la demeure des sylphes et des elfes. Ces derniers font d'excellents musiciens...

Prières aux fées de L'air

"Intelligence,Vivacité D'Esprit

Fées magiquement ailées, aériennes mouvances, splendeurs azurées, c'est vers vous que j'élève ma prière à travers cet air que vous gouvernez.

Soufflez sur ma tête, l'air de l'Esprit. Éclairez mon jugement. Accordez moi la compréhension des choses, le savoir, la connaissance et science. Fées de l'intelligence pratique, aidez-moi à agir toujours avec sagesse, justesse,clairvoyance, discernement, et toujours utilement à mes semblables. Que vos serviteurs, Sylphes et Sylphides travaillent à m'insuffler l'air de la juste pensée. Soyez en remerciées, Oh, admirables Fées de l'Air..."

Les Élémentaux de la terre sont traditionnellement les gnomes et les nains . Ils sont coquins menteurs , amoureux des femmes et gardiens des trésors...

Prière aux Fée de la Terre

"Richesse Bonheur

Oh Mères sereines du bonheur sur terre ! Fées des forets, des bois, des plaines, des campagnes et de la divine Mère Terre, Gaïa. Accordez bon accueil à ma demande. Vous êtes, chères Dames, l'âme de cette planète, de la nature vivante, du sol qui m'a donné la vie et dans lequel mon corps reposera un jour. Vous êtes mes racines. En vous, je puise les forces vives et l'énergie de la terre. Ouvrez-moi, je vous prie les portes du Paradis sur la terre. Entourez-moi de prospérité et de bonheur. Je promets de faire fructifier les dons dont vous aurez la bonté de me combler et d'en faire profiter mon prochain. Je promets de respecter la terre et toute cette belle nature que Dieu nous a légué, dans Son infinie bonté. Je sais que vous, divines Fées, souhaitez ardemment exaucer les souhaits des hommes et me donner tout ce que je souhaite recevoir. Faites-moi la surprise de l'arrivée soudaine d'une grande richesse. Comblez moi de biens. Que vos serviteurs, les Gnomes, Farfadets et Lutins travaillent à mon bonheur. Soyez en remerciées, Oh divines Fées de la terre..."

Les Esprits du feu sont les salamandres, l'élément feu est le plus subtil et le plus mystérieux des quatre . Elles incarnent le feu divin, le feu de l'Illumination et de l'Éveil...

Prières aux Fées du Feu...

"Force, Puissance, Volonté, Abondance

Fées maîtresses du Divin Feu Créateur de Vies, Flammes d'Amour et de Lumière, Maîtresses des impulsions énergétiques ! Aidez-moi à obtenir le vif désir d'agir et de réussir. Faites que mes souhaits deviennent vos souhaits, les souhaits et les vœux de l'Âme de la nature. Fées du feu purificateur, je veux moi aussi être rempli de chaleur humaine et de bonté active. Jeserai votre flambeau dans le monde matériel. Je deviendrai à mon tour une flamme illuminatrice, rayonnante d'Amour. Accordez-moi la volonté, l'enthousiasme, la ténacité, la force, l'énergie, la puissance et le pouvoir. Je promets d'accorder au Feu une attention toute particulière. Que vos serviteurs, les Salamandres travaillent à incendier mon cœur d'Amour et de la juste Puissance. Soyez en remerciées, Oh, admirables Fées du Feu..."


Le rôle des élémentaux...

La responsabilité des êtres de la nature est immense, puisqu'ils s'occupent de tout le vivant; ils pourvoient à l'équilibre planétaire de la nature, et ce depuis la nuit des temps, avant que la vie n'apparaisse sur terre; c'est d'ailleurs eux qui ont aidé à créer les circonstances favorables à son apparition. A présent ils aident au maintien de cette vie, à son développement harmonieux, et élèvent les vibrations des êtres vivants qu'ils soient minéraux, végétaux, animaux ou humains. Ils aident aussi à l'apparition de nouvelles espèces et à l'évolution générale de la planète. Ils proviennent le plus souvent d'autres planètes où ils ont déjà accompli le même travail. Ils maintiennent un équilibre entre les différents plans d'existence.Tous ensemble , ils forment les Esprits de la nature.Merci à tous ces Royaumes Divins...

Les Fées vivent souvent dans les Forêts peu fréquentées par les Hommes,c'st un Monde Magique qui vole et virevolte de plante en plante pour aider la Nature à se créer et à guérir .Elles sont souvent représentées sous forme de Lucioles, de Fleurs ou de Papillons. Pour les voir, il faut un Coeur Pur d'enfant innocent et plein d'Amour.De nos jours, peu de personnes peuvent prétendre les rencontrer ! J'ai eu la chance de communiquer avec un Gros Rocher dans une Rivière Ce qu'il m'a appris de sa vision de la vie m'a bouleversée. Rien n'est inerte, Tout a l'Esprit de Dieu en lui...

Les Chamanes parlent souvent avec les Arbres et les Esprits des plantes et des animaux .

L'homme a perdu sa relation avec le Monde Magique des Fées et des Élémentaux et reste persuadé que tout n'est qu'invention. Quel orgueil démesuré !Si vous désirez avoir un Beau Jardin , accueillez les Fées et les Lutins chez vous . Ouvrez votre Coeur et dites à haute voix : Amis Invisibles qui protégez la Nature , venez dans mon Jardin , venez , occupez-vous de mes arbres , de mes légumes et de mes fleurs . Nourrissez la Terre , je vous la confie . Merci Vous pouvez leur offrir un petit cadeau en Signe d'Amitié : Les Lutins aiment ce qui brille . Essayez une petite Étoile en papier doré dans un arbre ou posée dans un pot de fleurs . Si elle disparaît ... vous avez gagné ! Vous pouvez aussi imaginer que vous semez des Milliers d'Étoiles Lumineuses, Plein d'Amour dans vos allées . Le taux vibratoire s'élèvera et votre jardin deviendra magnifique !

Les Heures des Fées...

Les fées se montrent très tôt le matin, au moment où le soleil pointe, à l'aube du jour, puis au crépuscule à minuit. Sans oublier également l'été juste avant le coucher du soleil au moment où les ombres s'allongent.Si vous essayez de voir une fée En plein jour En pleine lumière En plein midi... Ça marchera pas ! Les fées On les surprend parfois à l’aube Entre deux lumières Emergeant de la brume Ou sous la lune pleine...(Yannick Jaulin - Mélusine).Les conditions les plus favorables pour voir les fées varient avec les phases du Soleil et de la Lune. Pour le premier, l'aube, le midi au zénith et le crépuscule à la lumière tamisée sont plus propices tandis que les fées aiment particulièrement la lumière blanche d'une pleine Lune ou les nuits bien éclairées de la lumière lunaire. Enfin, la nouvelle Lune comme la toute dernière nuit du dernier quartier se prêtent à la magie féerique qui permet alors d'observer le Petit Peuple dans ses réjouissances. Ces instants sont des moments d'enchantement chéris par les fées car le monde entier semble tomber sous le charme.Pour réapprendre "la vision féerique", il faut commencer par accepter le prodigieux pouvoir de l'imagination.Car l'imagination permet l'émergence des facultés mentales les plus élevées et ouvre les portes du royaume des Fées. Ce dernier représente la puissance des pouvoirs magiques incompréhensibles pour les humains, merveilleux mais également hostiles...

Les créatures féériques...

Elles peuplaient autrefois le monde, et elles vivaient en bonne intelligence avec les hommes, ou, plus rarement, étaient en conflit avec eux. La plupart d'entre elles n'aspiraient qu'à la tranquillité, et, le plus souvent, les frictions venaient du fait que leurs objectifs ou leurs modes de vie étaient si différents de ceux des hommes qu'ils étaient incompatibles. Mais, même dans ce cas, il était possible de trouver un compromis profitable pour tous.

Jusqu'au jour où l'homme s'est autoproclamé Maître de la Création, et a commencé à façonner le monde à son image. Les créatures féériques ont alors commencé à protéger leur monde du mieux qu'elles le pouvaient, et les conflits sont devenus de plus en plus fréquents, de plus en plus brutaux. Il faut les comprendre, c'étaient une lutte pour survivre, rien de moins.

L'homme a alors découvert, par hasard, l'arme ultime contre les créatures féériques : la Négation. Une créature féérique a besoin de reconnaissance pour vivre, et si, quand vous en rencontrez une, vous lui dites "tu n'existes pas!", cela suffit souvent à la tuer. Les hommes ont alors parcouru les endroits qu'ils voulaient modifier à leur goût, hurlant "vous n'existez pas!" avant même de voir les créatures féériques, ce qui en a tué la plupart, et fait fuir les autres.

Aujourd'hui, les créatures féériques n'habitent plus que quelques rares endroits, plus ou moins bien préservés, qui ont tous ceci en commun : soit l'homme n'y va pas, estimant que cet endroit ne vaut pas la peine d'être détruit, soit les seuls hommes qui y vont le font dans le but de protéger les créatures féériques.

Conscient de ce fait, et dans le but de les protéger et de leur rendre la place qui fut la leur, une poignée d'humains a décidé, de façon informelle et sans consultation aucune, de retourner à leur profit ce qui a été l'instrument de la perte des créatures féériques : la Technologie, tueuse de rêves. 

C'est pourquoi vous trouvez autant de pages qui leurs sont dédiées sur Internet. Chacune de ces pages est un havre, un refuge où ces créatures peuvent venir demander asile, en attendant de retrouver un bois, une lande, une plaine, une clairière, un lac, ... où vivre en Paix...NAMASTE

11 niveaux pour communiquer avec les esprits de la nature 

 

Les esprits de l’air (elfes, sylphes, fées de l’air…), les esprits de l’eau (ondins, ondines, vouivres, fées de l’eau…), les esprits du feu (salamandres, fées du feu…) et les esprits de la terre (gnomes, korrigans, lutins, faunes, fées de la terre…) sont les élémentaux qui évoluent sur une bande fréquentielle très proche de la nôtre.

L’approche exogène, par la mesure du bio champ dans les pratiques de géobiologie, aiderait beaucoup de gens à ressentir et à communiquer avec les esprits de la nature. Les lieux hautement énergétiques seraient davantage propices à des rencontres rapprochées.

Je me suis ouvert à la réalité des esprits de la forêt par l’entremise de mes compagnons cristallins. Ils m’ont guidé pas à pas dans certains boisés pour rejoindre des lieux qui semblaient anodins au premier regard. Ces lieux renferment une énergie inattendue et présentent des configurations de la végétation hors normes bien qu’elles échappent aisément à tout œil non attentif. C’est l’approche endogène qui caractérise ma relation avec les esprits de la nature. La reliance se fait avant tout de l’intérieur par leurs voix qui résonnent en moi en passant par le portail du Cœur.

Les deux approches, exogène et endogène, ne s’opposent nullement mais se complètent. C’est après avoir répondu à leurs appels intérieurs et m’être rendu dans les lieux indiqués, qu’il me fut possible d’utiliser mes mains afin de sentir des contacts énergétiques. Mes sens ont été sollicités pour les détecter, pour « voir » leurs jeux.

Mais leur cadeau le plus précieux fut de me faire comprendre que nous étions aussi des êtres élémentaux. L’homme est constitué d’Eau, d’Air, de Feu et de Terre. Ces quatre éléments sont en nous et en profond déséquilibres. Les quatre éléments appellent à être ré-harmonisés en chacun de nous. L’Égo se loge dans les fractures de nos quatre éléments.

L’Égo se nourrit du chaos et du désordre intérieur.

Les élémentaux sont au service des quatre éléments. Ils effectuent un travail immense pour perpétuer l’équilibre de ceux-ci à l’extérieur de nous. Bien que nous les ayons chassé de nous, ils s’échinent à poursuivre leur rôle fondamental au sein de la nature. Ils sont essentiels dans la perpétuation du cycle de la vie végétale et in fine de la vie animale et de la vie humaine. Ils cadencent les saisons et amoindrissent nos perpétuelles attaques contre la nature.

Les esprits de la nature sont profondément blessés pour les nombreux sacrilèges et destructions à leur encontre, à l’encontre des quatre éléments à l’extérieur de nous, à l’encontre des quatre éléments à l’intérieur de nous.

Les êtres élémentaires attendent une profonde et sincère repentance de chacun, pour les actes et les pensées dans cette vie et dans nos vies passées. Lorsqu’ils ressentent que cette demande de pardon vient viscéralement du cœur, et non pas de la périphérie de notre être, le mental, ils se mettent à notre disposition pour participer à notre grand rééquilibrage intérieur. Ils vont agir en nous afin de réinitialiser nos quatre éléments afin d’aligner notre être sur notre âme et non plus laisser notre égo se repaître de nos failles.

Le processus de guérison intérieur est très complexe et multiple. Les élémentaux sont essentiels à ce travail de guérison et de restauration de notre corps physique et de nos corps subtils. Les élémentaux disposent d’un pouvoir de guérison de nos centres énergétiques. Ils peuvent s’ancrer en nous. Mon expérience d’adombrement par une vouivre fut l’une des plus marquantes qui me fut donnée de vivre. Cette vouivre est allée au tréfonds de mon être pour délier un nœud énergétique qui obturait l’une des voies vers mon être véritable.

Les êtres de la nature vont toucher notre âme et rouvrir des portails intérieurs vers elle.

Les esprits de la nature attendent que notre alliance initiale soit restaurée, afin de manifester nos plus belles créations comme cela était établi à l’origine dans le plan divin. Cela se fait étape par étape. Il m’est demandé par mes guides d’aller au contact des esprits de la forêt le plus souvent possible et de m’exercer à développer une démarche emprunte de respect. Celle-ci demande encore à s’affiner. Mon approche se résume en onze petits pas :

1. Appeler intérieurement une rencontre

Une rencontre avec les êtres de la nature se prépare, pour moi, plusieurs jours à l’avance. En mon fort intérieur, j’émets le souhait de rencontrer des fées ou encore des vouivres, des gnomes, des elfes. Je projette sur cette pensée une émotion de joie. Lorsque mon esprit se porte sur une invitation, je sais où et quand je vais me rendre dans la nature afin de leur donner rendez-vous. Je suis déjà dans la gratitude que mon appel sera entendu.

2. Se libérer de l’agitation du mental

C’est important de ne pas arriver auprès d’eux avec son brouillard mental. Je marche souvent une bonne vingtaine de minutes avant de me rendre à l’endroit de mon invitation. Je prends ce temps pour chasser mes pensées et me vider des préoccupations quotidiennes. Cela agit pour moi comme un sas de décompression et de changement d’état d’esprit. J’essaye simplement d’observer autour de moi en ne pensant à aucun problème de la journée. C’est l’un de mes exercices de pratique de l’instant présent.

3. Saluer les présences invisibles hors du royaume de l’homme

En arrivant à l’orée du boisé, du parc ou de la prairie, je m’écarte du chemin pour me mettre sur le bas côté. Là, je les salue intérieurement. Je ne suis plus dans le monde des hommes (le chemin) mais dans le leur (à droite ou à gauche du chemin). Je suis au point de rendez-vous proposé intérieurement plusieurs jours à l’avance. À partir de ce point, je leur demande de me guider là où ils l’entendent. Je suis dorénavant leur invité s’ils le désirent.

4. Être dans l’observation et l’émerveillement

Je progresse simplement en étant attentif à ce qui m’entoure. J’essaye de retrouver mon regard d’enfant, celui du ravissement sans être béat. Sentir et voir les petits détails, ceux-là même que l’on ignore si on fait une balade avec un ami avec lequel on parlerait de tout et de rien. Les êtres invisibles de la nature nous surveillent dès nos premiers pas.

5. Faire appel à son intuition et à sa petite voix intérieure

Je demande intérieurement d’être guidé, droite ou gauche, je m’arrête ou je continue etc. J’essaye de me laisser guider par mon intuition pour bifurquer et avancer au gré des suggestions de ma petite voie intérieure. Elle est le support par lequel les esprits de la nature et tous mes guides communiquent avec moi. Si un arbre attire mon regard, je vais le saluer peu importe que cet arbre ne représente rien pour une autre personne qui viendrait avec moi. Si une feuille s’agite frénétiquement toute seule, alors que les autres environnantes restent immobiles, je prends le temps d’observer ce « jeu ».

6. Faire preuve de respect en tout temps

Je ressens lorsque je suis arrivé à destination. Je me garde de pénétrer dans certains espaces du lieu vers lequel je me suis senti conduit. Je prends le temps d’observer le lieu et plus précisément le périmètre dans lequel je peux évoluer et celui dans lequel je ne dois pas entrer. L’humilité et la sagesse sont de mise. Je suis particulièrement précautionneux sur ce point.

7. Faire une offrande aux esprits de la nature

J’identifie l’autel sur lequel je vais déposer mon offrande. Cette offrande, je l’ai choisi avec soin. Cela peut être une tomate cueillie dans mon jardin ou le plus beau fruit acheté au supermarché (sans pesticide). Je choisis ce que j’aimerai que l’on m’offre. J’affectionne le miel comme offrande. Je ramasse une belle feuille, et non pas cueillir une feuille, pour y laisser couler du miel. Pendant quelques instants, je tiens au creux de mes mains mon offrande pour la charger de belles pensées, avant de la déposer sur l’autel. Je me mets en retrait pour laisser s’approcher les esprits de la nature.

Un ami m’apprit à faire aussi des offrandes pour le règne animal qui est intrinsèquement indissociable du règne élémental.

8. Identifier et saluer le gardien ou le chef de la communauté

J’essaye d’identifier le gardien du lieu ou le chef des êtres de la nature qui régit l’assemblée présente. Je prends le temps de me recueillir devant lui et de le remercier de son hospitalité.

9. Accueillir ce qui nous est proposé

Cela me demande d’être dans le renoncement des attentes. J’observe, je me recueille, je ris ou je pleure parfois, je me laisse aller aux émotions qui viennent. J’écoute leurs messages et je leur pose mes questions.

10. Offrir une réparation

Je leur demande souvent pardon pour mes errances dans cette vie et dans mes vies antérieures à leur encontre. Je m’attache à parler de mes actes et non pas ceux de l’humanité. Une rencontre avec les êtres de la nature, ce sont eux vis-à-vis de soi, afin de ne pas se défausser sous couvert d’une responsabilité collective. Je prends souvent un sac avec moi pour collecter les déchets de la société humaine qui souillent les lieux. Contribuer à nettoyer le lieu est pour moi une autre forme de réparation à leur endroit.

11. Remercier les esprits de la nature

C’est important de remercier pour l’instant passé en leur compagnie. Le respect doit rester présent tout au long du chemin de retour. Les esprits de la nature et autres esprits de la forêt sont susceptibles de nous accompagner longtemps après notre visite.

Les êtres de la nature attendent qu’on les réintègre certes dans notre cœur. Ils désirent, au préalable, qu’on reconnaisse tout le mal qu’on leur a fait. Ils ne veulent pas de « je m’excuse au nom de tous les hommes ». Ils attendirent que MOI je me positionne dans mon acceptation du mal que je leur ai fait. Mes guides me demandèrent de dire quelque chose comme « Je m’excuse de tout le mal que je vous ai fait dans cette vie et dans mes autres vies » avec sincérité, humilité, avec la vibration du cœur et non pas celle de mon mental. J’ai mis du temps à le faire avec la bonne intention du cœur. Des mois. Demander pardon n’est pas évident mais cela déverrouille assurément la porte de leur monde.

Source : https://www.leretourdesdragons.com